| FacebookTwitterImprimerLe Journal des Bac+2/3 n°8-mars 2011

Les salaires des Bac+2/3

« S’il est difficile de synthétiser le montant des salaires des Bac+2/3, compte tenu des secteurs d’activité et des fonctions exercées, on peut estimer que la fourchette très large d’embauche s’étale de 18 K€ à 28 K€ avec une médiane d’embauche situé à 22 K€ avec un écart de 5 à 10 % entre la Province et l’Ile-de-France. Les possibilités d’évolution existent dans tous les secteurs avec une amplitude financière plus ou moins importante. » Alexandre Groux – Directeur Exécutif de Page Personnel.

Banque étale, assurance en hausse !
Si les salaires en banque se maintiennent bien, ils sont en évolution dans l’assurance. Dans le secteur de la banque, une enquête 2010 de la Tribune montre que les chargés de clientèle particuliers peuvent gagner de 22 K€ à 26 K€ (+ variable de 0 à 3 K€) avec une évolution au bout de 5 ans de 24 K€ à 32 K€. S’il s’agit de chargés de clientèle professionnel Bac+2 complété par une formation complémentaire (CFPB), la fourchette va de 28 K€ à 38 K€ + prime (0 à 5 K€) Dans les assurances les chargés de clientèle après 20 ans, les salaires vont de 23 K€ à 30 K€ avec de variables de 15 à 25 %.

La finance paye
En matière financière et comptable les salaires sont très variables suivant le poste et la localisation entre la province et l’Ile-de-France. Les différences peuvent aller du simple au double (une secrétaire comptable perçoit en moyenne 17 K€ alors que la rémunération d’un assistanat débutant est comprise entre 19 K€ et 25 k€ (30 K€ pour un comptable unique). D’un autre coté, pour un assistant contrôle de gestion les salaires sont plus élevés (de 24 K€ à 28 K€). S’il accède au poste de contrôleur sa rémunération sera de 45 K€.

La distribution
Travailler dans la distribution peut apporter de bonne surprise même si les rémunérations varient fortement suivant les enseignes et la structure de la rémunération qui intègre un fixe et une part variable. Concernant le métier de chef de rayon accessible généralement aux Bac+2/3, la fourchette est large puisqu’elle va de 18 K€ pour 13 % d’entre eux à 31 K€ pour 60 %. Ensuite avec l’expérience et suivant l’importance de la structure, les rémunération peuvent avoisiner les 40/45 K€.

Une hausse programmée !
La restauration et l’hôtellerie bénéficient du passage de la TVA à 5,5 %. Les syndicats ont renégocié la hausse des salaires qui ont été augmentés de 4 % pour les plus bas salaires et de 2,9 % pour les plus hauts, la médiane se situe à 25 K€. Cet accord ne concerne pas la restauration rapide qui était déjà assujettie à une TVA de 5,5 %.

Les techniciens de l’industrie à l’honneur
Dans le secteur industriel, les rémunérations sont élevées pour les diplômés à Bac+2/3 car ce sont des secteurs très techniques. Ainsi les techniciens industrialisation, qualité, maintenance, méthode et bureaux d’études et les métiers de la supply chain (administration des vente), perçoivent des rémunérations de 23 K€ à 30 K€ avec une médiane à 26 K€. Par exemple la rémunération d’un chef d’équipe de maintenance n’est pas inférieure à 27 K€.

Immobilier et BTP, ça fonctionne
Sur la partie immobilier, on trouve surtout des poste de gestionnaires locatifs avec des salaires d’entrée de 23 K€ à 26 K€. Les agents immobiliers perçoivent des salaires de départ de 16 K€ auxquels s’ajoutent des commissions importantes. Les profils techniques du secteur du BTP (chef de chantier ou chef d’équipe, conducteur de travaux) gagnent de 20 K€ à 28 K€ avec des possibilités d’évolution importantes puisque des chefs d’équipes peuvent aller jusqu’à 60 K€. Les fonctions techniques spécifiques (études de prix, études d’exécution…) offrent un salaire moyen à l’intégration de 24 K€ (fourchette de 23 K€ à 26 K€).

 

Patrick Simon