| FacebookTwitterImprimer

L’homme de demain : Yves Poilane, Directeur de Télécom ParisTech, Président de ParisTech

« Mon coeur de métier, c’est la conduite du changement. »
Yves Poilane , Directeur de Télécom Paris Tech , Président de Paris Tech

 

Parcours en ligne
Polytechnique 1982 • Télécom ParisTech 1984 • postes opérationnels à France Télécom • directeur- adjoint de Télécom Bretagne • directeur de la TV d’Orange • directeur territorial IDF chez Orange • directeur de Télécom ParisTech depuis 2007.

 

« Je suis passionné d’astronomie et d’astrophysique »
Cela relève à la fois d’une curiosité intellectuelle afin de comprendre l’univers et ses (et donc nos) origines et de l’émerveillement qui résulte de l’observation du ciel étoilé ; être allongé sur le sol en se laissant envahir par la magie et l’immensité de ce ciel, constitue en outre une bonne leçon d’humilité.
« J’adore le saxophone que j’ai longtemps pratiqué »
Avec le saxophone, le musicien vibre avec son instrument. Le jazz, c’est aussi le swing, dont le balancement est la métaphore de la vie. En outre, nous avons la chance de vivre à une époque où le numérique permet de baigner en permanence dans la musique, les musiques. Savez-vous que sur « jazzradio » vous avez 23 chaînes de jazz différentes ?
« Le cinéma constitue ma troisième passion »
J’adore tous les cinémas, à l’exclusion des comédies américaines modernes trop quelconques. J’ai un faible pour les comédies romantiques françaises, tout en finesse. J’ai adoré « Les Emotifs anonymes » ou « Le premier jour du reste de ta vie » à titre d’exemple.

 

Son job
Je suis avant tout un promoteur de la vision de la place du numérique dans les économies et les sociétés du monde moderne. Mon école doit jouer un rôle majeur dans cette révolution numérique, au service du pays, en formant des ingénieurs et en développant des recherches utiles aux entreprises. Je suis aussi engagé dans le développement de l’innovation et de l’entrepreneuriat chez tous les acteurs de l’école. Je dois ainsi conduire le changement en profondeur de Télécom ParisTech, qui se matérialisera par son déménagement en 2017 à Saclay (qui concentrera 15 % de la recherche française). Je m’implique également dans la consolidation du collectif ParisTech dont je suis le Président actuellement ; son objet est de promouvoir la formation grande école à la Française, notamment en formant des étudiants issus de milieux modestes en France, en élargissant le recrutement à l’étranger, ainsi qu’en proposant des formations et recherches pluridisciplinaires en réponse aux besoins des entreprises. Enfin, la participation active à la mise en réseau des écoles des Mines et des Télécoms réparties sur l’ensemble du territoire, dans le cadre de l’Institut Mines-Télécom, occupe le tiers de mon temps restant.

 

Pas de répit !
Je reconnais une vision à long terme à cet homme de dialogue qui respecte les prérogatives de chacun, tente de rassurer ses personnels et sait évoluer. Très travailleur, il doit certainement mettre un peu de pression sur ses proches collaborateurs ; lors d’un week-end d’intégration, un directeur d’école avec qui il partageait son bungalow m’a raconté avoir été réveillé par un bruit de clavier en provenance du salon dès 6 heures du matin et un dynamique « j’espère que je ne t’ai pas réveillé ! »
Samuel Tardieu Enseignant-chercheur de Télécom ParisTech, Membre du conseil d’administration du groupe, Institut Mines-Télécom

 

Tel qu’en lui-même…
Ouvert au dialogue, il est à l’écoute des associations d’étudiants. Il nous laisse les gérer de façon autonome, mais n’hésite pas à nous aider en cas de difficultés. Il sait prendre les décisions importantes et connaît ses objectifs. Nous nous voyons régulièrement. Signe particulier : il est toujours souriant et accueillant.
Thibaut Collette Elève-ingénieur de 2e année à Télécom ParisTech Président du BDE de Télécom ParisTech

 

Valeurs en mots-clés : engagement, travail d’équipe, respect de la parole donnée

 

Quid de quiz
Amitié : plus que sur les doigts d’une main
Ambition : pour l’humanité
Amour : avec ma 3ème union, j‘espère avoir trouvé ma rime en « our »
Acteurs : Jack Nicholson et Fabrice Luchini ; Nicole Kidman et Marion Cotillard
Couleur : bleu
Coup de gueule : j’en veux à la classe politique
Défaut : émotif
Dieu : le pari de Pascal
Epoque : la nôtre
Famille : au pluriel
Film : « La vie est belle »
Haine : de la mesquinerie
Livre : « La nuit des temps » de Barjavel
Musique : Jazz
Musicien: Le saxophoniste Stan Getz
Personnalité : Martin Luther King
Politique : je ne le suis pas assez
Qualité : l’empathie
Tableau : une nature morte de Cézanne
Vacances : Jamais deux fois au même endroit

 

Patrick simon